Dirty Sexy Valley, de Olivier Bruneau

dirty sexy valleyRésumé : « – Tu aimes l’horreur ?
– Oui.
– Tu aimes le cul ?
– Oui.
– Si je te dis gode-tronçonneuse, ça te fait peur ?
– Non.
– Tu veux lire Dirty Sexy Valley ?
– OUI JE LE VEUX. »

Dans la moiteur d’un été torride, six étudiants inséparables décident de célébrer leur diplôme en s’adonnant à une authentique orgie dans une cabane isolée à la montagne. Mais quand ils débarquent sur place, prêts pour la fête de leur vie, ils ignorent que dans la pinède habite une famille dégénérée, pour qui la perversion est un art de vivre.

Voici un roman qui dépasse les bornes. Horreur, sexe et humour : réfléchissez avant d’offrir ce livre à votre belle-mère. En revisitant la crème du cinéma trash (des bombes sexuelles en mini short aux massacres à la scie sauteuse dans les bois) et en nous offrant un mélange tout personnel de Quentin Tarantino et de Russ Meyer, Dirty Sexy Valley transforme en éclats de rire ce qui nous obsède depuis la nuit des temps. Eros et Thanatos, en mode pop corn.

MON AVIS : Attention, Coup de coeur !!!

Merci au éditions Le Tripode de m’avoir envoyer « Dirty Sexy Valley » en SP.

Un auteur français ne se regarde pas nécessairement le nombril, ni ne tourne obligatoirement autour de son petit être intime pour en extraire un récit ou le summum de l’action consiste à aller boire un café à saint-germain des prés ou, comble de l’exotisme, à Honfleur, Normandie.

Merci à Olivier Bruneau pour cette révélation.

Lecteurs et lectrices sans humour, passez votre chemin.

Olivier Bruneau semble s’être amusé comme un petit fou en écrivant ce livre, qui mélange tous les ingrédients du film gore à l’ancienne et du porno vintage, et le résultat est particulièrement réussi. On s’amuse avec lui, dans un délire régressif authentique, à suivre cette bande de jeunes fraîchement diplômés qui, pour fêter ça, décident d’organiser en une sorte de cérémonie d’adieu, une orgie sexuelle dans les montagnes. Tout y est, l’auteur n’a oublié aucun ingrédients. Le quaterback un peu débile, le geek, la timide qui se révélera tigresse, les jumeaux déglingués et leur chemise à carreaux (ils ont évidemment un pick-up défoncé), la mère folle à lier…. J’ai rit à de nombreuses reprises tant certaines scènes sont outrancières et énormes.

Il y a du rythme et de l’humour, les sécrétions diverses et variées du corps humain se mélange dans un récit carnavalesque et excessif. Une récréation littéraire qui n’a, à ma connaissance, pas d’équivalent.

Les lectrices qui ont cru s’encanailler en lisant la production « érotique » de ces cinq dernières années seraient bien inspirées de lire Dirty Sexy Valley. Elles découvriraient que le sexe en littérature n’est pas nécessairement soporifique mais peux rouler à tombeau ouvert sur une moto volée.

Titre : Dirty Sexy Valley
Auteur : Olivier Bruneau

Date de parution : 0/06/2017
Editions : Le Tripode
ISBN : 9782370551306
Nbr de pages : 250
Prix constaté : 16€

Publicités

Une réflexion sur “Dirty Sexy Valley, de Olivier Bruneau

  1. ô qu’ils font du bien ces romans qui nous rappellent qu’un livre peut aussi nous faire rire aux éclats. Je ne suis pas une adepte d’humour noir ou de satire, mais je découvre Alissa Nutting et elle me fait changer d’avis. Tu ne trouveras pas le titre que j’ai lu d’elle, on ne l’imprime plus, mais son nouveau « Made for Love » est sorti. (Ne soit pas détourné par sa couverture trompe-l’oeil.)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s