Nirliit, de Juliana Léveillé-Trudel

NirliitQuatrième de couverture : Une jeune femme du Sud qui, comme les oies, fait souvent le voyage jusqu’à Salluit, parle à Eva, son amie du Nord disparue, dont le corps est dans l’eau du fjord et l’esprit, partout. Le Nord est dur – «il y a de l’amour violent entre les murs de ces maisons presque identiques» – et la missionnaire aventurière se demande «comment on fait pour guérir son cœur». Elle s’active, s’occupe des enfants qui peuplent ses journées, donne une voix aux petites filles inuites et raconte aussi à Eva ce qu’il advient de son fils Elijah, parce qu’il y a forcément une continuité, une descendance, après la passion, puis la mort.

Mon Avis : Infini Beauté et violente tristesse se mêlent pour nous offrir un livre inoubliable.

Le sujet est âpre. A travers l’hommage rendu à son amie inuit, morte victime d’un patriarcat par trop commun, la narratrice nous parle de la condition atroce des femmes dans le grand nord. Elle qui, comme les oies (Nirliit) revient chaque été dans ce décor de neige et de glace, nous raconte crûment le sort de ces femmes, jeunes filles, enfants qui subissent la loi des hommes.

Une écriture toute en nuance et en délicatesse pour parler du peuple Inuit gangrené par la misère, l’alcool et la drogue, armes de choix des gouvernements canadien successif.

Mais ce n’est pas un portrait monochrome que nous offre l’auteur. Le beau et le laid se croisent à chaque page de ce livre intense où la douceur de l’amitié, de l’amour se mêlent à la dureté de la vie et à la violence.

C’est sombre, lumineux, poétique et terrible. Un roman brut servit par une écriture simple et délicate, direct et crue.

Juliana Léveillé-Trudel, qui s’inspire de son vécu, impose toute la tendresse qu’elle à pour les Inuits, sans en cacher la noirceur et les drames.

C’est un roman puissant qui remue les tripes et marque le cœur.

Sorti en 2015 au Canada, il arrive pour cette rentrée littéraire 2018 en France.

L’un de mes coup de cœur.

Titre : Nirliit
Auteur : Juliana Léveillé-Trudel
Éditions : La Peuplade
Date de parution : 05/10/2015
Nbr de pages : 184
Prix : 18

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s