Fair-Play, de Tove Jansson

Fair-playPar l’éditeur : Jonna et Mari partagent leur vie entre leur appartement situé non loin du port de Helsinki, où leurs deux ateliers sont séparés par un grenier commun, et leur maison sur l’île, difficilement accessible lorsque le brouillard se lève. Partenaires bienveillantes et bavardes, les femmes peignent, écrivent, sculptent, filment, se retrouvent pour les pauses-cafés et cigarettes ; elles se disputent, se soutiennent, philosophent à propos de tout et de rien. Au crépuscule de sa pratique, Tove Jansson conjugue dans Fair-play trois passions indissociables – le travail, l’amour et la liberté – et offre une profonde leçon de jeunesse, celle de toujours faire de sa vie une œuvre d’art.

Mon Avis : Dans ce roman léger et gracieux, aux chapitres courts sautant d’une anecdote à l’autre, la vie d’artiste se joue libre et isolée pour Mari et Jonna. Dans leur atelier respectif, parlant cinéma ou pèche, petites choses et grandes questions, les deux femmes que l’on devine âgées, entretiennent leur âme artistique, passant d’une forme à l’autre, cultivant la jeunesse de leurs esprits.

Entre voyage et réflexions sur le quotidien, les deux femmes ont à cœur de de sauvegarder leur indépendance et leur liberté. Comme leur île au large d’Elsinki, elles protègent leur retraite sauvage, s’en prenant aux chasseurs inconvenants ou annulant au dernier moment un rendez vous avec quelques amis devant leur rendre visite.

Soirée cinéma, dialogues vifs et curieux, la vie des deux artistes s’écoule avec douceur et bienveillance. Jalouses de leur solitude, qu’elles entretiennent farouchement, elles accueillent les joies simples, les moments gracieux d’un quotidien qu’elles remplissent de douceur et d’intelligence.

La lecture se fait avec charme et légèreté.

Une superbe histoire faite de complicité, d’amour aussi, sans que nous soit asséné les grands mots des grands sentiments. L’auteur, subtilement, nous installe dans un coin de l’atelier, nous pose discrètement dans le jardin ou le salon. Nous assistons à ces deux vies faites de forces pacifiques et de réflexions pleines de vivacité.

Une écriture vive et directe font de ce romans un véritable plaisir de lecture.

Titre : Fair-play
Auteur : Tove Jansson
Traduit du suédois par : Agneta Segol
Éditions : La Peuplade
Date de parution : 29/01/2019
Nbr de pages : 160
Prix : 18

Une réflexion sur “Fair-Play, de Tove Jansson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s